Zoom sur les travaux de zinguerie

Vous prévoyez de rénover votre toiture ? Dans le cadre de notre dossier sur l'aménagement et accessoires de toiture, voici les informations à savoir sur les travaux de zinguerie tels que la pose de chéneau ou de gouttière.

La pose de chéneau

Le chéneau est un dispositif d’évacuation des eaux de pluie intégré dans le bâti. À la différence de la gouttière, il fait partie du gros œuvre. Le chéneau peut être en pierre, en béton ou en métal. Il est plutôt rare d’installer un chéneau sur une maison individuelle. Ce dispositif est le plus souvent installé dans les grandes bâtisses. Si vous souhaitez compter l’intégrer à votre maison, vous avez le choix entre le chéneau encaissé ou posé. Le chéneau encaissé est mis en place entre deux pans de toiture ou un mur et un pan de toiture. En revanche, le chéneau posé s’appuie sur une base en béton, en plâtre ou en pierre. Vous pouvez donc marcher dessus sans crainte. Vous avez aussi la possibilité de l’installer sur un appui en bois. Prévoyez un budget d’environ 450 € pour la pose d’un chéneau.

La pose de gouttière

La pose d’une gouttière peut être nécessaire pour optimiser l’évacuation des eaux de pluie. Le but est de les canaliser afin de minimiser leurs impacts sur vos murs et vos menuiseries. Le choix de la gouttière dépend de nombreux paramètres tels que la pluviométrie dans votre région, les spécificités architecturales dans votre commune et la superficie de votre toiture. Choisissez entre la gouttière pendante et rampante. La gouttière pendante tient en place grâce à des crochets fixés directement aux extrémités des chevrons. Elle peut être rectangulaire ou arrondie. Si votre toit présente une forte pente, optez pour une gouttière rampante. Ce dispositif est installé en prolongement de la toiture. Il est presque invisible depuis le sol.

La gouttière peut être en cuivre, en zinc, en PVC ou en aluminium. La gouttière en zinc est la plus fréquemment rencontrée. Elle a l’avantage de résister à la corrosion. Sa durée de vie peut atteindre 50 ans si elle est correctement posée et entretenue. Comptez environ 50 € par mètre linéaire, pose comprise. La gouttière en PVC séduit par sa simplicité de pose et son prix abordable. Prévoyez environ 30 € par mètre linéaire incluant la pose. Celle en aluminium est légère, mais moins résistante que le zinc. La gouttière en aluminium est conseillée pour une grande longueur. L’inexistence de raccord limite en effet les risques de fuite. Son prix tourne autour de 45 € le mètre linéaire, comprenant la main d’œuvre. La gouttière en cuivre est la plus chère de toutes avec un prix avoisinant 70 € le mètre linéaire. Ce tarif inclut la pose. La difficulté d’installation, l’esthétique et le coût élevé du matériau expliquent ce prix.

Lire d'autres articles similaires

Installer un parafoudre ou paratonnerre
Quelles ouvertures pour une toiture ?
Récupérer les eaux de pluie

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter