Quels matériaux pour ma toiture ?

Tuile, membrane, ardoise, tôles, béton... Il existe de nombreux matériaux qui entrent dans la composition d’une toiture. Dans le cadre de notre guide sur la construction de toiture (lire ici), voici un petit aperçu des revêtements adaptés à votre toit.


Les toits en membranes

La membrane convient pour le revêtement d’un toit plat. De nombreuses références sont disponibles et chacune présente des caractéristiques différentes. Formée de multiples couches de feutre saturé d’asphalte et recouverte par du gravier, la membrane d’asphalte multicouche est adaptée aux toits plats. Ce revêtement est cependant vulnérable aux expositions prolongées de soleil et de pluie. Il nécessite au moins un examen annuel.

Plutôt utilisée pour le recouvrement de bardeaux d’asphalte des toits inclinés, la membrane élastomère se pose avec un chalumeau. Réalisée à base de PVC, de polyester ou de caoutchouc, cette membrane convient pour couvrir les petits toits plats.

Les toits en tuile

Les tuiles les plus utilisées sont les tuiles en terre cuite et celles en béton. La toiture en tuiles en terre cuite résiste aux intempéries et dure longtemps. Fabriquée à partir d’argile et de sable, la tuile en terre cuite existe en divers coloris et formes. Son design participe à la préservation de certaines identités régionales.

La tuile en béton fait partie des matériaux de toit les moins coûteux. Elle est réalisée à base de sable, d'argile, de calcaire et de colorants naturels simulant la tuile en terre cuite. Ce matériau de couverture toiture résiste au gel ainsi qu’aux grandes chaleurs.

Plusieurs formes de tuiles existe : tuile plate, canal ou double canal, tuile romane, tuile losangée, tuile gironnée ou encore la tuile panne


D’autres matériaux pour toiture

La couverture de votre toiture dépend de vos goûts, du style de votre maison, mais aussi des propriétés des matériaux. Le toit en ardoise présente des avantages et des inconvénients. Fabriqué à partir d’éléments naturels, ce matériau risque de coûter cher, tandis que le modèle en fibres-ciment est plus économique. Cependant, l’ardoise est imperméable, ne se putréfie pas, ne brûle pas et résiste au froid. Sa durée de vie peut aller jusqu’à 100 ans.

Les toits en bois conviennent plutôt aux maisons de montagne. Les bardeaux de bois sont conseillés pour ce genre d’habitation. Quelles que soient les essences de bois (pin traité, cèdre, chêne) utilisées, ils demeurent écologiques et durables sans traitement. Les bardeaux peuvent être employés à l’état brut, préteints ou traités contre la pourriture. Leur torréfaction accroît significativement leur imperméabilité, leur résistance et leur stabilité. Les bardeaux de bois brut rugueux doivent recevoir une couche de teinture tous les 15 ans, alors que ceux à surface lisse doivent être entretenus tous les cinq ans.

D’autres matériaux conviennent également pour la couverture de votre toiture. Le métal, tel que les toits en cuivre, ceux en aluminium ou les toitures en zinc, présente de nombreux avantages grâce à ses caractéristiques. Durable et hygiénique, il ne nécessite que peu d’entretien. Pensez à demander l’avis d’un professionnel pour découvrir ce qu’il faut savoir sur les toits en fibrociment, ainsi que pour connaître les caractéristiques, les avantages et les inconvénients des toits en shingle.

Autour du même sujet

Les différents toits
Les cas particuliers des toitures amovibles et pergola
Faire poser des panneaux solaires
Isoler sa toiture par l’intérieur ou par l’extérieur

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter