Laissez entrer la lumière avec les ouvertures de toit

Au-delà de la construction et de la rénovation de toiture, le couvreur peut être amené à mettre en place différents aménagements et accessoires de toiture (lire notre article), parmi lesquels les ouvertures de toit. Découvrez dans ce dossier les différents types d’ouvertures de toit existantes pour faire votre choix en connaissance de cause.

Ce que dit la loi

Destinée à faire pénétrer l’air et la lumière, la mise en place d’ouvertures est incontournable lors de travaux d’aménagement des combles. La réglementation thermique 2012 (RT 2012) impose ainsi que les surfaces vitrées des combles aménagés correspondent à 17% de la surface habitable.

Il existe différents types d’ouvertures de toit présentant chacune leurs caractéristiques et leurs avantages.

La fenêtre de toit ou velux

Adaptable à n’importe quelle pente de toit de 15° à 90°, elle est l’ouverture la plus répandue. Elle est disponible dans tous les modèles et dans toutes les dimensions. Elle est généralement équipée de doubles vitrages pour isoler thermiquement et phoniquement la pièce. Apportant 40% de luminosité de plus qu’une lucarne, la fenêtre velux présente l’avantage d’agrandir visuellement l’espace. Elle peut être composée de différents matériaux : le bois, l’aluminium ou le PVC. Le bois étant le plus utilisé du fait de ses performances thermiques optimales.

Velux

Il existe différents types de fenêtres de toit, les plus répandues étant les velux.

La lucarne

En plus d’être esthétique et de se décliner dans une large gamme de styles (œil de bœuf jacobine, capucine), la lucarne ou chien assis présente l’avantage d’offrir une vue verticale sur le paysage, contrairement au velux. Mais elle est plus difficile et plus onéreuse à installer, puisqu’elle exige une pente de 30° minimum, ce qui suppose des travaux conséquents.

La fenêtre coupole

Destinée aux toits plats, la fenêtre coupole est l’alternative aux velux traditionnels. Composée d’une fenêtre isolante et d’une coupole de protection acrylique, elle se présente généralement en double vitrage. Elle présente les mêmes avantages que les velux : apport de lumière, isolation thermique et acoustique et ventilation.

Le puits de lumière

A la différence du velux, le puits de lumière capte la lumière naturelle pour la restituer en un endroit précis grâce à un tube équipé de miroirs. Ecologique, beaucoup moins onéreuse que les fenêtres de toit et facile à poser, elle existe dans un large choix de formes et s’adapte à tous les styles architecturaux. On l’utilise généralement pour éclairer les couloirs, les dressings et penderies ou les sous-sol.

La verrière

La différence entre une verrière et une fenêtre de toit réside principalement dans ses grandes dimensions. Difficile à mettre en place, elle constitue cependant un atout décoratif non négligeable, permettant notamment d’agrandir la perception de l’espace. Elle permet ainsi de sublimer un espace en y apportant une grande luminosité. En savoir plus sur la verrière.

A lire également

Installer un parafoudre ou un paratonnerre
Les travaux de zinguerie
Récupérer l’eau de pluie grâce à un dispositif spécial

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter